Décors et Couleurs dans les films de Wes Anderson

3/27/2014 M Y D E C O L A B 0 Commentaire(s)


Avec la sortie de son dernier film, The Grand Budapest Hotel, Wes Anderson confirme qu’il est non seulement un grand réalisateur mais aussi un décorateur qui s’ignore ! Les couleurs, le mobilier, les lumières, la disposition, tout révèle que le décor sert l’esthétique mais a aussi un sens à part entière. Explications en images : 


Des associations de couleurs détonantes

Rouge et Violet


Choix de couleurs audacieux que ce mélange de rouge vif et de violet qui est au centre du film. Des murs de l’ascenseur au tapis du lobby en passant par les tenus du personnel du Grand Budapest Hotel, le rouge et le violet sont la marque d’appartenance à ce monde à part. Les deux personnages principaux portent d’ailleurs fièrement leurs couleurs, même en dehors de l’hôtel.

Pas vraiment réputées pour aller de pair, ces deux couleurs ont pour la première fois été associées par Yves Saint-Laurent, inspiré par les mélanges de couleurs chatoyant du Maroc. Peut-être que l’Inde (souvenons-nous de Darjeeling Limited) a pour sa part inspiré cette association de couleurs magistrale à Wes Anderson ?

(avec une touche de orange, comme Yves Saint-Laurent en son temps)


Orange et Vert


Le vert et le orange sont deux autres couleurs qui se font échos de manière assez brutale. Il reprend ces couleurs très en vogue dans les Sixties pour marquer le changement d’époque. Mais par contraste avec le rouge et le violet initiaux, les teintes et les matières semblent ternes, manière symbolique d’exprimer la fin du rayonnement de l’hôtel.




Des couleurs acidulées


Ces couleurs acidulées sont souvent associées à un univers féminin, liées au personnage de la petite pâtissière dans le Grand Budapest Hotel, des couleurs similaires sont présentes dans la salle de bain de la fille des Tenenbaums dans les Royal Tenenbaums.





Couleurs complémentaires


Wes Anderson utilise de nombreuses autres couleurs vives, et joue sur des combinaisons fortes et explosives. Il associe souvent des couleurs dites ‘complémentaires’, bien connues des artistes et des physiciens pour leur capacité à se mettre mutuellement en valeur.


Jaune et Bleu




Jaune et Violet



Rose et Vert





L’utilisation de la couleur est non seulement forte visuellement mais elle rajeunit des intérieurs au style trop classique ou un peu vieillissant.




 Les lumières


Comme tout bon décorateur, Wes Anderson sait utiliser la lumière et les lumières pour servir une ambiance.




Une symétrie parfaite


Les plans de Wes Anderson sont souvent parfaitement symétriques, comme l’illustre cette vidéo. La symétrie renforce l’esthétique tout en donnant une impression d’ordre et de complétude (oui ce mot existe).





  

Personnages & Décors


Enfin, si les couleurs et les décors sont si minutieusement choisis par le réalisateur, c’est qu’ils ne servent pas un seul but esthétique ; ils sont également le reflet des personnages qui les habitent et servent donc à les présenter et à les comprendre. Dans les Royal Tenenbaums, la présentation des personnages se fait par le biais de la visite de leur chambre. De même dans le Grand Budapest Hotel, le héros continue de porter les anciennes couleurs de l’hôtel en dépit du changement de décor pour montrer que lui n’a pas changé.



(papier peint zèbre disponible de chez Scalamandre)






Les leçons à retenir ? OSEZ les couleurs vives et décorez votre intérieur comme VOUS le voulez, souvenez-vous, votre intérieur révèle un peu qui vous êtes ! J






Follow my blog with Bloglovin

À lire dans la même catégorie :

0 commentaires: